Une nana comme j’aime

November 1st, 2005

Au début de l’année j’avais prédit ici-même que 2005 serait l’année Nana. Contre toute attente, du moins au regard de la relative confidentialité du manga par chez nous ainsi que des craintes des fans que j’ai pu lire concernant la fidélité au manga, le film de Nana a fait un carton au Japon depuis sa sortie de 3 Septembre dans les salles (on parle de plus de 100 millions de dollars de recette, le plus gros succès de l’année 2005 au Japon, un deuxième film est déjà annoncé et sera tourné l’année prochaine). Un véritable phénomène de mode. On parle même de “tempête Nana“. Toutes sortes de produits dérivés sont sortis: bijoux, peluches (il faut voir celle de Yasu), même les fameux verres à fraises! La jeunesse japonaise se met à s’habiller comme dans le film (même moi j’ai acheté le collier de Ren). La carrière de Mika NAKASHIMA (qui je le rappelle était déjà chanteuse avant de jouer dans le film) s’envole, elle est devenue la vedette numéro 1, et la chanson du film s’est classée première à l’Oricon, le top 50 japonais. Et le phénomène gagne toute l’Asie, puisque le film sort à Hong-Kong et à Taiwan cette semaine. Et bien entendu toujours le manga vendu à plus de 27 millions d’exemplaires…
Pour faire patienter tout le monde sont sortis également des D.V.D. reportages sur le film (”FM 707″ et “All about 707″) avec de nombreux extraits du film et entretiens avec les acteurs, ainsi que la bande originale du film, un photobook et un roman.
Et en cadeau pour ceux qui ont lu jusque là, Glamorous sky le clip de Nana diffusé sur MTV (réencodé, recadré et désinterlacé par mes soins —attention “clic-droit+enregistrer sous”!) et la bande-annonce du film tirée du site officiel. En attendant la sortie du tome 12 du manga le mois prochain en France!

Final Fantasy le film

November 1st, 2005



Advent Children. Pas l’autre ratage commis en 2001 par Square acoquiné avec les américains façon “Kingdom hearts”. Non là on parle du vrai produit jap, directement issu de Final Fantasy VII, le jeu vidéo sur PS1. Le premier RPG sorti en France d’ailleurs. J’attendais ce film depuis environ deux ans, à grands renforts de bandes annonces…
Le scénar, quoique obscur pour qui n’a pas joué au jeu, nous évite le coup de la panne du film américain, et démarre en trombe avec une course-poursuite à moto futuriste ambitieuse, comme on n’en avait pas vu depuis le légendaire Akira. Combat à mains nues ultra rapides, persos typés, fringues stylées, mouvements de foule, décors de folie à couper le souffle de beauté… Un boss de fin et un générique en incrustation de décor façon Turbo. Ce que je préfère c’est le chara-design. J’appréciais déjà le travail de Tetsuya NOMURA (Parasite Eve, The bouncer) mais je dois reconnaître qu’en plus comme réalisateur il se débrouille pas mal du tout. Et pour aller plus loin si vous avez aimé: Dirge of Cerberus (un jeu sur Vincent) et FFVII Last order (un anime offert en bonus avec le D.V.D. édition-ultime-à-pleurer et qui se passe avant le jeu).

Et puis il y a Tifa. Tifa…
Nan mais épouse-moi, quoi!


La fin des temps

November 1st, 2005



Je suis AqME depuis les débuts, une première démo “University of nowhere” (1999) suivie de “Sombres efforts” (2002), puis l’année dernière “Polaroïds et pornographie” et le nouvel album cette année “La fin des temps” (a priori aucun rapport avec le roman de Murakami, dommage). Cet album est une sorte de rock sombre comme sait si bien le faire le groupe. Les textes (en Français) sont très travaillés (le groupe aborde des sujets difficiles comme l’euthanasie). Et puis, Charlotte la bassiste est plutôt mimi, que demander de plus?
Le groupe est passé une nouvelle fois à GameOne, avec des vannes à la hauteur des animateurs de la chaîne (du genre AqME avec un ptit cul). Le clip “Pas assez loin” est diffusé en ce moment, vous le trouverez sur le site du groupe. À comparer au clip de “À chaque seconde” tiré de l’album précédent, plus rustique (tourné en DV faute de moyens) et esthétique noir et blanc, alors que le nouveau clip ajoute un grain particulier (tourné en 16mm) et quelques timides touches de couleur (le tatouage et les lèvres de Charlotte, qui perd sa mèche devant les yeux au passage). Tout ceci est très bien expliqué sur le site du réalisateur. Écouter d’autres morceaux sur cette page, voir d’autres vidéos sur celle là.

J’ai toujours regardé au loin pour avancer…

Une pomme c’est bon, y a de la pectine dedans…

November 1st, 2005

Entre deux articles comme Pourquoi les séries télévisées françaises sont-elles aussi mauvaises? ou encore Comment créer vos pochettes de disques?, le site Pectines propose un excellent petit reportage vidéo pour ceux qui voudraient essayer de faire leur premier morceau de musique avec Garageband.
Ça s’appelle Garageband Attitude, et sur une petite voix à la Pérusse vous découvrirez en quelques minutes l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour faire son premier morceau quand on n’a jamais fait ça. Si vous n’avez jamais essayé ou que vous débutez, cette vidéo est pour vous (en fait il y en a deux, je les ai récupérées pour pouvoir les regarder sans être en ligne: GB1 et GB2).