Cercle d’amateurs

March 23rd, 2006

Le quatrième album du groupe Asian Kung-Fu Generation intitulé Fanclub vient de sortir.

Le groupe est formé en 1996 par trois étudiants. Il s’agit du cas typique de groupe de rock indé qui s’est fait connaître à la force du poignet: un premier essai avec des morceaux en Anglais écrits pendant les cours et vendus en ligne sans grand succès…
Au bout de cinq ans ils décident de faire un morceau en Japonais (”Konayuki“, la poudreuse) et d’envoyer des cassettes audio aux radios. Et ça marche! Leur mini-album suivant “Houkai amplifier” se classera premier au classement indé. Dans la foulée, gros coup de bol car une de leurs chansons Haruka kanata (avec ses grosses notes de basse au début) sert de deuxième générique pour l’anime de Naruto. Le manga et l’anime de Naruto connaissent depuis un succès planétaire… Gai-sensei! (*o*)b “ting”
Au bout de huit ans le groupe remporte le prix de meilleur clip, sort un deuxième album qui se classe en première place (au classement major cette fois), sort un premier D.V.D. et crée son propre festival rock.
Dix ans plus tard, le groupe est connu dans le monde entier et sort son quatrième album. Le titre “Fanclub” (et non “Funclub” comme j’ai pu le lire sur certains sites) vient du désir du groupe d’être “fan non seulement de rock mais de toutes sortes de musiques et de créativité”, et de leur souhait de “voir les gens aimer la musique et vivre avec au quotidien”.
J’exauce bien volontiers leur souhait. Si vous voulez en entendre plus, allez donc voir ce site français.

Toute la vérité

March 23rd, 2006


Lost 216.
J’attendais avec impatience une confrontation Jack/Locke dans cet épisode après la fin de l’épisode précédent qui nous abandonnait brutalement sur la colère de Locke. Et même si on assiste à quelques regards pleins d’éclairs entre Locke et Jack, chacun voulant affirmer sa position de décideur (j’ai particulièrement bien aimé le “MA trappe” revendicateur de Locke), c’est finalement une autre confrontation qui m’a marqué: Ana/Sayid.
Deux autres fortes personnalités. Le contraste entre les deux personnages est particulièrement fort: opposés à l’extrême par ce qui est arrivé à Shannon, et en même temps deux spécialistes de l’interrogatoire plutôt mal vus (du moins au départ)… J’aime beaucoup comment, dans un autre style que Sayid et les autres, Ana a su approcher Henry en allant à l’essentiel (avec la petite pique à Sayid sur la différence de style, “J’ai demandé gentiment“), ainsi que sa détermination à trouver une solution, sans doute motivée par l’envie de se racheter, pendant que Jack et Locke sont perdus dans leur petite querelle de pouvoir.

L’autre point fort de l’épisode est d’apprendre “toute la vérité” sur le couple Jin/Sun. On sait enfin le fin mot de l’histoire sur ce qui a été la dure épreuve qu’ont dû affronter le fils de pêcheur et la fille à papa. Une révélation pleine de rebondissements et d’intensité, et une scène finale romantique qui se termine sur une note malgré tout intriguante pour qui ne croit pas aux miracles.

Et enfin, la fin! qui nous dévoile ce que le doute laissait planer pendant encore tout l’épisode: Henry est-il un des autres? Car si c’est le cas, “alors il faudra faire quelque chose” (Sayid, déterminé et vengeur) mais “On a besoin d’être sûrs” (Ana, déterminée à ne pas faire deux fois la même erreur). La tirade finale sous forme d’hypothèse d’Henry qui mange ses céréales lève définitivement le doute.

Vous les gars, vous avez de sérieux problèmes de confiance” Henry Gale (à Locke et Jack)

Le jour le plus court

March 5th, 2006

J’aime cette sensation quand un groupe que j’adore et que je suis depuis des années annonce un nouvel album. L’attente fébrile d’un plaisir auditif annoncé mêlée à cette légère appréhension de l’inconnu… Le tant attendu nouvel album de The Gathering s’intitulera HOME. Le premier morceau de ce neuvième album studio, Shortest day est à télécharger sur le site du distributeur américain, histoire de patienter fébrilement jusqu’à la mi-Avril pour l’avoir dans les mains.

Renaissance

March 4th, 2006

À mi-chemin entre Blade runner et Sin city, Renaissance est un polar d’anticipation. L’histoire se déroule à Paris en 2054. Ilona, une jeune scientifique qui travaille pour Avalon, est enlevée. Karas, un flic spécialisé dans les enlèvements, part à sa recherche. Mais il n’est pas le seul…

Ce film en noir et blanc a été réalisé entièrement en 3D avec capture du mouvement des acteurs, pour un budget de 15 millions de dollars chez Attitude studio.
Renaissance sort en salles le 15 Mars. Allez voir la bande annonce sur le site officiel du film ou téléchargez-la en cliquant ici.

Habille-toi comme Steve!

March 2nd, 2006

Toi aussi, tu peux t’habiller comme Steve Jobs en allant sur ce site. J’adore le “click here to sue” pour leur écrire! “It’s amazing!