Les jolies filles sont aveugles

Je suis passé voir le groupe Lovely girls are blind qui jouait hier soir dans un petit klub parisien. Ils sont quatre: un bassiste, un batteur, et bien sûr deux gratteux. Attendez, il manque pas quelque chose? Et le chant? Pas besoin, car Lovely girls are blind ne compose que des instrumentaux (avec des titres obscurs comme “Lichen A” ou encore “rien pour l’instant”), dans un style qu’ils qualifient de “post rock“. Je me suis retrouvé dans leurs compos car même si je ne fais pas que ça, j’ai composé pas mal d’instrumentaux moi aussi, et dans un univers parfois assez proche. Si vous vous demandez à quoi ça ressemble, allez faire un tour sur leur site pour écouter leur première démo.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour faire un commentaire.