Toute la vérité


Lost 216.
J’attendais avec impatience une confrontation Jack/Locke dans cet épisode après la fin de l’épisode précédent qui nous abandonnait brutalement sur la colère de Locke. Et même si on assiste à quelques regards pleins d’éclairs entre Locke et Jack, chacun voulant affirmer sa position de décideur (j’ai particulièrement bien aimé le “MA trappe” revendicateur de Locke), c’est finalement une autre confrontation qui m’a marqué: Ana/Sayid.
Deux autres fortes personnalités. Le contraste entre les deux personnages est particulièrement fort: opposés à l’extrême par ce qui est arrivé à Shannon, et en même temps deux spécialistes de l’interrogatoire plutôt mal vus (du moins au départ)… J’aime beaucoup comment, dans un autre style que Sayid et les autres, Ana a su approcher Henry en allant à l’essentiel (avec la petite pique à Sayid sur la différence de style, “J’ai demandé gentiment“), ainsi que sa détermination à trouver une solution, sans doute motivée par l’envie de se racheter, pendant que Jack et Locke sont perdus dans leur petite querelle de pouvoir.

L’autre point fort de l’épisode est d’apprendre “toute la vérité” sur le couple Jin/Sun. On sait enfin le fin mot de l’histoire sur ce qui a été la dure épreuve qu’ont dû affronter le fils de pêcheur et la fille à papa. Une révélation pleine de rebondissements et d’intensité, et une scène finale romantique qui se termine sur une note malgré tout intriguante pour qui ne croit pas aux miracles.

Et enfin, la fin! qui nous dévoile ce que le doute laissait planer pendant encore tout l’épisode: Henry est-il un des autres? Car si c’est le cas, “alors il faudra faire quelque chose” (Sayid, déterminé et vengeur) mais “On a besoin d’être sûrs” (Ana, déterminée à ne pas faire deux fois la même erreur). La tirade finale sous forme d’hypothèse d’Henry qui mange ses céréales lève définitivement le doute.

Vous les gars, vous avez de sérieux problèmes de confiance” Henry Gale (à Locke et Jack)

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour faire un commentaire.