Une fleur sur le chant de bataille

August 16th, 2005

Aya (亜矢) fait partie de ce que j’appelle les chanteuses énervées. Ça tombe bien parce que j’aime ça les nanas rock n’ roll. Dans la lignée de Shéna Ringö et Hitomi YAIDA, Aya chante, écrit, compose, joue de la guitare et de la basse, fait tous ses arrangements et produit elle-même ses morceaux. De la bonne gratte qui crunche bien et des solos et tout. Elle a un talent indéniable et en plus elle est plutôt très jolie.

J’avoue que je n’ai pas trop accroché à TokyoJihen, le nouveau groupe de Shéna Ringö… Shéna reste ma princesse. Elle sera toujours pour moi ce petit génie musical et une des plus belles femmes du monde, mais je préfère de loin sa carrière solo et en particulier sa période “Gibbs”.

Eh bien c’est pile dans ce style que se situe la musique d’Aya! D’ailleurs sa carrière commence à ce moment là, juste après les deux premiers albums de Shéna. Aya continue dans cette direction. Elle explore cette branche en reprenant certains ingrédients de sa grande sœur spirituelle. Une ambiance un peu malsaine qui rappelle “Yami ni furu ame” (dont Aya reprend le traitement des couleurs pour sa vidéo de “Hands”) … Le fameux regard de dérangée (les yeux écarquillés tout à coup) que Shéna fait dans “Honnou” et “Gibbs” (Aya reprend cette mimique dans sa vidéo de “Sentaku no asa” faite d’un seul plan fixe). Le seul détail qu’elle ne reprend pas ce sont bien sûr les fameux “R” de la princesse, qu’Aya remplace par une sorte de miaulement assez particulier (en doublage sur les refrains). Pour vous faire une idée ou la découvrir je vous balance la vidéo de Kinjirareta uta. Les morceaux d’Aya que j’aime: “Crazy mermaid”, “Hands”, “Blue butterfly”, “Sentaku no asa”, “Kinjirareta uta”…

  • Son site officiel
  • Sa fiche sur JaME
  • Antimatière

    July 27th, 2005

    Alors que le troisième album d’Antimatter intitulé “Planetary Confinement” vient de sortir (vous pouvez écouter le morceau “Legions” extrait de cet album), Duncan PATTERSON quitte le groupe. Si vous connaissez déjà Antimatter c’est que vous connaissez un de mes groupes préféres: Anathema, dont Duncan était le bassiste. Et si vous ne connaissez pas encore, vous pouvez découvrir ce groupe avec “Unreleased 1998-2003“, un album virtuel offert en libre téléchargement (avec sa jaquette et tout). Cet album rassemble des inédits de concert, des versions démo et des versions acoustiques de morceaux des deux premiers albums.

    À écouter un soir dans la pénombre, en fumant et en buvant, tranquillement installé dans un canapé.

    Ginger frolic

    July 26th, 2005

    J’ai enfin pu mettre la main sur l’album de ce groupe! Il a fallu que j’insiste auprès d’un vendeur de la fnuc puis que je fouille moi-même dans les tiroirs du rayon indépendants mais j’ai fini par trouver. Un premier album intitulé “Keyboard in a tree”. J’ai découvert ce groupe lors d’un passage dans une émission sur une chaine obscure où ils étaient présents, tous en pantalon noir et cravate noire sur chemise rouge. Ils ont diffusé la vidéo de “Trouble bubble” où on voit en caméra subjective depuis un lecteur de code barre d’une caisse de supermarché une caissière passer toutes sortes d’objets au rayon rouge. J’ai tout de suite été attiré par le son du groupe: des vieux synthés mais à l’ancienne! Une bonne basse qu’on entend. Des mélodies tranquilles et des belles petites harmonies vocales. Pour vous faire une idée du style voici des extraits de Trouble bubble et A week tirés du site officiel du groupe. Ah oui, ils chantent en Anglais mais ils sont de Bordeaux.

    Dir en grey

    July 26th, 2005

    Je suis allé dimanche soir à l’Olympia pour voir Dir en grey. Pour situer pour ceux qui ne connaissent pas c’est le chef de file des groupes de visual rock au Japon depuis que X-Japan a disparu. Première surprise: il y avait du monde, salle pleine. En première partie il y avait eths (un groupe Marseillais)… qui était comme je m’y attendais (j’avais déjà écouté leur démo, Autopsie, Samantha et le dernier album Sôma): des gros riffs bien lourds, et la chanteuse Candice dont le petit corps contraste effectivement beaucoup avec sa voix death. Par contre on comprend rien de ce qu’elle dit même si les paroles sont en Français. Corps pliés vers le bas, cheveux qui balayent le sol, ça gueule. Le bassiste a des dreads de 50cm qu’il fait tournoyer en suivant la rythmique façon hélicoptère. Il paraît que c’est Dir en grey qui les a invités, en tous cas les fans qui étaient venus pour Diru ont clairement fait savoir qu’il étaient impatients que ça finisse entre chaque chanson, la chanteuse obligée de dire qu’ils ont encore droit à deux chansons, uuuf! C’est dur de faire une première partie, encore plus si c’est un groupe japonais on dirait. Ils ont quand même joué un morceau que j’aime bien: Samantha.

    Ensuite attente et enfin Dir en grey arrive. La salle était majoritairement féminine, les fringues majoritairement du noir et du rouge (façon concert de Manson), et il y en avait pas mal qui hurlaient les noms d’un membre du groupe (façon groupie japonaise). Moi j’avais trop chaud. Je suis déçu quand même par l’acoustique de la salle: la basse ça allait par contre le son des grattes, les sons clairs ça allait encore, mais les grattes saturées c’était très très criard, et en plus le volume était très fort, vraiment assourdissant. Je me demande si l’Olympia est fait pour ce genre de son. Il faut aussi que je précise que je ne suis pas un mégafan de Dir en grey: j’aime bien quelques chansons mais ce n’est pas mon groupe favori, pour moi le groupe ultime c’est Luna Sea. Ils ont quand même joué quelques morceaux que j’aime bien (Shokubeni, The final, Dead tree…). Le chanteur est encore plus petit que Candice et encore plus fou, il a des convulsions sur scène pendant que l’écran derrière eux retransmet des images d’explosions atomiques, de soldats, des deux drapeaux japonais… J’aurais préféré qu’ils diffusent les musiciens en train de jouer pour qu’on voie mieux.

    En tous cas quand j’ai découvert il y a quelques années Dir en grey (en écoutant Macabre, l’album avec les petites billes dedans) si on m’avait dit tiens ils joueront à l’Olympia, j’avoue que je n’y aurais pas cru. La musique japonaise commence peut-être à prendre une certaine ampleur en France après toutes ces années… À quand B’z ou Fake? en concert ici (même à la Loco peu importe)?

    Si vous avez envie d’en lire plus, un entretien ici, des photos et compte-rendu ici et .

    ポッドキャスト

    July 14th, 2005

    Voilà quelques semaines que j’essaye le podcast d’Apple… C’est une sorte de mélange entre blog audio et radio à la carte, qui se télécharge tout seul et se met tout seul sur mon iPod. Bref j’ai rien à faire à part écouter… et bien sûr m’abonner (gratuitement) aux podcasts qui m’intéressent. Le premier truc que j’ai fait (vous devinez pas?) c’est d’aller dans la liste des podcasts (qui se charge toute seule dans iTunes 4.9) et de regarder dans “international” puis “Japon”…
    J’ai trouvé quelques trucs: “Comme ça du Japon” (fait par un Français), J-ENT radio (généraliste sur la pop-culture asiatique), Otaku generation (Ha ha ha), Tôkyô calling…
    Moi qui n’écoute quasiment jamais la radio, me voilà servi. Je n’ai pas trouvé de podcast qui passerait du rock jap, mais comme c’est nouveau je pense que va pas tarder à venir…

    Autre petit truc que j’ai découvert, et ça vraiment c’est terrible, c’est un widget qui trouve tout seul les paroles des chansons qui passent dans iTunes! Et le petit plus c’est qu’il affiche même la jaquette du disque! Bon, il trouve pas à tous les coups mais il a réussi à trouver des trucs très variés (j’ai mis en lecture aléatoire pour voir), genre: The Brilliant Green, Theatre of Tragedy, The Vines, A perfect circle, Portishead, globe (il affiche les kanji) par contre il n’a pas trouvé: “Rise” le générique de début de GITS-SAC, “Above the clouds” de meister, “I can’t be cool” de Ilaria Graziano, “Never” de Terranova (enfin si mais avec des trous!), “Spacejunk” de Bel Canto (mais avec des caractères bizarres), Slowdive, Chie Kajiura, My little lover, Kagrra, Cornelius (à part qu’il affiche quand même les jaquettes). Et quand il trouve pas les paroles il propose de faire une recherche sur google.

    Pour télécharger cette petite merveille (faite par un Japonais) si vous avez déjà iTunes et Tiger, c’est petit (55K) c’est gratuit et ça s’appelle Sing that iTune!

    Voilà maintenant quand j’écoute une chanson dans iTunes, j’appuie sur une touche et hop j’ai les paroles! (^O^)

    “We’ve been up north before, so now we’re heading east.
    East is where it started.
    Yeah, east is where is all began.
    East is the rising sun, the starting point where all things join.”

    On peut plus rien dire!

    July 8th, 2005

    Une vidéo d’une chanson de Didier Bourdon (un des inconnus) sortie récemment. Le propos me parle et en plus c’est marrant. Et chantilly sur les fraises, il a un powerbook! ^___^

    Dokaka

    July 6th, 2005

    Dokaka est un musicien japonais qui fait tous les instruments avec sa voix (il est connu pour avoir participé à l’album Medúlla de Björk). Pour faire plaisir à Virginie je mets une version bruitée à la bouche de Smells like teen spirit. Il fait aussi des reprises de musiques de jeu vidéo, allez voir son site!

    The FLARE

    June 30th, 2005

    The FLARE

    “Positivity” est le nouveau morceau de The FLARE (groupe dans lequel joue Sugizo). Vous pouvez regarder la vidéo sur leur site (ou la télécharger en cliquant sur ce lien).

    Même chose pour “Inner child“, “Forgive” et “Uetiko“.

    Plus d’infos sur ce groupe en allant sur leur fiche sur JaME.

    Bâton musical

    May 24th, 2005

    C’est mon pote Ubik qui m’a lancé ce bâton, un questionnaire type relais destiné à circuler de blog en blog, et qui pour le coup vient de traverser l’atlantique. Celui-ci porte sur la musique, ça tombe bien.

  • Volume total de fichiers musicaux sur mon ordinateur:
  • 23948 morceaux (86,17Go), ce qui fait 68,7 jours d’après iTunes.

  • Cinq derniers disques achetés:
  • Lost in translation - BO du film
    Within temptation - “The silent force” digipack collector
    L’Esprit du Clan - Chapitre 2 “Révérence”
    Seether - “Disclaimer II”
    Yôko KANNO - “Ghost in the shell - Stand alone complex”

    Je tiens à signaler que j’avais déjà téléchargé la plupart de ces albums, ce qui ne m’a pas empêché de les acheter, bien au contraire, puisque j’ai bien aimé. Je pense que le téléchargement est un moyen génial de découvrir de nouvelles musiques (parfois introuvables autrement d’ailleurs).

  • Chanson jouée en ce moment:
  • Angel Sin - “Walking on your way - Part 2″

  • Cinq chansons que j’écoute beaucoup, ou comptent beaucoup pour moi:
  • C’est là que la fonction “morceaux les plus écoutés” de iTunes est bien pratique, mais ça reste quand même pour moi la question la plus difficile. Cinq morceaux? Vous êtes fous! Avec moi ça dépend ça dépasse. Et encore j’ai l’impression d’en oublier.

    Anathema - “2000 & gone (Transacoustic)”
    Switch Style - “I BURN THE LAST 3 YEARS”
    bôa - “Duvet”
    Boom Boom Satellites - “Dive for you”
    Kôshi INABA - “波” (Nami)
    Shéna Ringö - “Memai”
    FAKE? - “Chemical in me”
    Smashing Pumpkins - “To Sheila”
    Matthew Good Band - “Weapon”
    Boards Of Canada - “Bocuma”
    City Hunter - “Lady in the Dark”
    Botch - “Swimming the channel vs the driving the chunnel”
    The Cranberries - “Disappointment”
    Deftones - “Minerva”
    Depeche Mode - “Useless”
    The Gathering - “My Electricity”
    GREEN LIZARD - “Autumn”
    Luna Sea - “Forever & Ever”
    Cornelius - “Point of view point”
    Nine Inch Nails - “The Downward Spiral”
    Oblivion Dust - “Alien”
    Spin Aqua - “A foggy day”
    Stabbing Westward - “Breathe you in”
    Steve CONTE - “Call me call me”
    UA - “雲がちぎれる時” (Kumo ga chigireru toki)

  • Cinq personnes à qui je passe ce bâton:
  • Jane
    Saeba

    Les autres désolé, vous avez pas de blog!

    B’z - “THE CIRCLE”

    April 4th, 2005

    B'z THE CIRCLE

    Voilà dix ans que je suis fan de B’z, le plus grand groupe japonais. Alors quand ils sortent un album, je suis toujours au premier rang. Mais comment vont-ils faire pour faire au moins aussi bien que l’album précédent? Et je me fais toujours avoir, tous les ans ils sortent un album, et c’est toujours aussi bon, quand c’est pas encore mieux.

    B’z c’est Kôshi INABA au chant et Tak MATSUMOTO à la guitare. Une carrière exemplaire: un album, une tournée et un D.V.D. par an, et plusieurs albums solo en parrallèle pour tous les deux, ainsi qu’un deuxième groupe monté par Tak: TMG. B’z, c’est des dizaines de millions de disques vendus. B’z, c’est aussi le seul groupe Japonais qui a réussi à tourner aux États-unis (même X-Japan s’y est cassé les cordes). Tak, c’est aussi le seul guitariste asiatique de l’histoire à avoir son modèle signature chez Gibson, un privilège que peu de guitaristes ont connu à ce jour (Slash, Jimmy PAGE), et surtout la marque d’une reconnaissance internationale. B’z, c’est des stades remplis, du papier-peint de gens qui viennent à leurs concerts. THE CIRCLE est leur quatorzième album. Et il vient de sortir. Et il va encore faire un carton.

    Pour découvrir ce groupe si vous ne connaissez pas encore:
    leur page sur JaME
    (en Français) et Keen on B’z (en Anglais, très complet).

    Chez moi voilà l’album qui va tourner en boucle pendant les prochains jours.

    son: B’z - “Sanctuary”